Actualités

Opérations de surveillance dans les espaces naturels protégés

 
 
Opérations de surveillance dans les espaces naturels protégés

Afin de préserver la faune sauvage, particulièrement sensible au dérangement à cette période de l'année, les activités de sports d'hiver « hors-piste » telles que le ski hors-piste, la raquette à neige ou encore le ski de randonnée sont réglementées dans plusieurs espaces protégés de Savoie : réserves naturelles de Plan de Tuèda (Méribel les Allues) et de Villaroger, arrêté préfectoral de protection de biotope des Saisies, réserve naturelle de chasse et de faune sauvage des Bauges.

Ces sites font l'objet de surveillances régulières de la part des services de police de l'environnement.

Des opérations de contrôles sont conduites tout au long de la période hivernale afin de s'assurer du respect de la réglementation dans ces espaces protégés.

Ainsi, le 22 janvier dernier, une opération inter-services a réuni 13 agents du Parc de la Vanoise, de l'Office National des Forêts et de l’Office National de la Chasse et de la faune Sauvage dans la Réserve naturelle du Plan de Tuèda. Plusieurs skieurs hors-piste empruntant des itinéraires interdits ont été verbalisés. L'opération avait également un objectif pédagogique avec une dizaine de personnes, skieurs ou randonneurs, informées par les différentes équipes postées en périphérie de la zone protégée.

Au delà de ces espaces protégés qui ne couvrent qu'une très faible surface du département, rappelons que dans de nombreuses stations certains secteurs sont aussi signalés comme réservés à la protection de la faune sauvage et placés sous la responsabilité individuelle des skieurs.

Focus

Le tétras-lyre, oiseau emblématique des Alpes, passe ses journées d'hiver dans un igloo, en lisière de forêt. Durant l’hiver, le Tétras-lyre est en sursis face au froid et au peu d’alimentation disponible. Pour survivre, il doit donc économiser son énergie. Un dérangement engendré par le passage de skieurs, entraîne une débauche d'énergie, qui peut avoir un impact notable sur sa survie.

L’interdiction de pratiquer le ski hors piste en dehors de quelques itinéraires autorisés dans les zones environnementales protégées vise à préserver la faune et la flore soumis durant cette période à des contraintes environnementales importantes (froid, disponibilité alimentaire réduite, consommation énergétique accrue, …) pouvant aller jusqu’à des cas de mortalité ou de destruction d’espèces végétales.