Actualités

OPAH « Cœur de Tarentaise » : Signature de prolongation de 2 ans

 
 
 OPAH « Cœur de Tarentaise » : Signature de  prolongation de 2 ans

Louis LAUGIER, préfet de la Savoie, a signé le 29 juillet dernier un avenant à la convention de l’Opération Programmée de l’Habitat (OPAH) portée par la Communauté de Communes Cœur de Tarentaise.

L’OPAH, outil opérationnel de l’Agence Nationale de l’Habitat (ANAH) a pour objectif d’améliorer la qualité des logements du parc privé présents sur le territoire retenu.

Elle a été mise en place dans la continuité de l’appel à manifestation d’intérêt « Bourg centre » dont Moutiers et Cœur de Tarentaise sont lauréats régionaux. Outre les thématiques traditionnelles des OPAH (traitement de la précarité énergétique, de l’habitat très dégradé et insalubre et du maintien à domicile), ce programme comporte un volet copropriété et prend en compte le traitement des logements concernés par le Plan de Prévention des Risques Technologiques (PPRTPlan de prévention des risques technologiques) de Saint Marcel.

L’ingénierie, financée conjointement par la collectivité maître d’ouvrage et l’ANAH doit permettre de dynamiser le territoire (montage des dossiers gratuit pour les propriétaires, communication, tenue de permanence…)

Sur trois ans, l’objectif de la première convention OPAH était de réhabiliter :

  • 59 logements concernant des propriétaires occupants
  • 8 logements concernant des propriétaires bailleurs
  • 15 dossiers concernant la ré-organisation des copropriétés

Le bilan des 3 premières années a permis de monter :

  • 2 dossiers propriétaires bailleurs
  • 25 dossiers propriétaires occupants

et de mobiliser :

- 217 000 € de crédits ANAH engagés

- 456 000 € de travaux financés

Par ailleurs, 2 copropriétés ont été traitées.

La Communauté de communes a souhaité proroger sa convention pour poursuivre ses efforts avec pour objectifs sur 2 ans :

  • la réorganisation de 8 copropriétés
  • la réhabilitation de 36 logements appartenant à leur propriétaire
  • la réhabilitation de 4 logements locatifs

Concernant le financement des travaux, l’ANAH s’engage pour un montant de 357 000 € sur 2 ans.

Protection contre risques industriels :

Au volet traditionnel de l’ANAH est ajouté sur le territoire de la Commune de Saint Marcel, un volet « accompagnement sur les risques industriels ». Cet accompagnement s’inscrit dans une logique de facilitation pour la mise en œuvre des travaux de protection des personnes vis-à-vis des risques industriels définis et prescrits dans l’arrêté d’approbation du PPRTPlan de prévention des risques technologiques (risques liés à l’usine MSSA).

L’enjeu principal de l’opération est l’assistance technique des propriétaires privés habitant dans la zone concernée dans la réalisation de travaux de réduction de la vulnérabilité aux risques technologiques.

88 logements sont concernés par ces travaux.

Le financement des travaux fait l’objet d’une convention spécifique entre les différents financeurs (collectivités, industriel et Etat).

A l’issue des 3 premières années, 73 diagnostics ont été réalisés sur les 88 logements assujettis aux obligations de travaux de protection contre les risques industriels liés à l’activité de l’établissement MSSA. 43 logements sont en voie d’être sécurisés par des travaux.

L’objectif de la prolongation est de sécuriser les 45 autres logements et de réaliser les 15 diagnostics restant à faire.

L’OPAH de la CCT est un bel exemple de mobilisation d’une collectivité concernant l’amélioration du cadre de vie et de l’attractivité de son territoire tout en permettant à ces habitants d’avoir accès à des dispositifs d’accompagnement financiers et techniques privilégiés.