Actualités

Lancement du 116 006, numéro d'aide aux victimes

 
 
Lancement du 116 006, numéro d'aide aux victimes

Le 116 006 est le numéro d’aide aux victimes qui permet à toute personne qui s’estime victime d’une infraction (atteintes aux biens, aux personnes, accidents de la circulation, événements collectifs, attentats)ou d’une catastrophe naturelle d’être aidée par un professionnel, en temps réel dans le respect de son anonymat.

Ce numéro remplace le 08VICTIMES.

Le 116 006 est désormais un numéro gratuit ouvert 7 jours sur 7, 365 jours par an, de 9h00 à 19h00. En dehors de ces horaires ou quand toutes les lignes sont occupées, une messagerie interactive est mise à disposition des appelants. Ils peuvent laisser facilement leurs coordonnées téléphoniques pour être rappelés dans les meilleurs délais après réouverture du service.

Les missions du 116 006 sont :

- Accueillir et diriger toutes les victimes, quels que soient la personne, sa nationalité et son lieu de résidence, vers le réseau associatif d’aide aux victimes et les services spécialisés à vocation nationale en protégeant son anonymat et sa confidentialité.

- Diriger les victimes d’actes de terrorisme et d’accidents collectifs vers les numéros et structures d’information et de prise en charge spécialement mis en place par les pouvoirs publics.

Qu'est ce qu'une victime ?

La résolution n° 40-34 de l’Assemblée générale de l’O.N.U du 29 novembre 1985 définit les victimes comme : « des personnes qui, individuellement ou collectivement, ont subi un préjudice, notamment une atteinte à leur intégrité physique ou mentale, une souffrance morale, une perte matérielle, ou une atteinte grave à leurs droits fondamentaux, en raison d’actes ou d’omissions qui enfreignent les lois pénales dans un État membre, y compris celles qui proscrivent les abus criminels de pouvoir, c’est à dire qui ne constituent pas encore une violation de la législation pénale nationale, mais qui représentent des violations des normes internationales reconnues en matière de droits de l’homme ».

De manière globale en France, on relève en 2016 près de 5 000 000 de plaintes.
Selon la dernière enquête conduite en 2016 par l’INSEEInstitut national de la statistique et des études économiques en partenariat avec l’Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales, « Cadre de vie et sécurité » :

• 470 000 ménages victimes de cambriolages ou tentatives ; 55 % des victimes portent plainte.

• 6 millions de personnes victimes de menaces ou injures ; 7 % portent plainte.

• 610 000 personnes victimes de violences physiques hors ménage ; 27 % portent plainte.

• 466 000 victimes de violences sexuelles hors ménage en 2015-2016 ;moins de 10 % portent plainte.

• 780 000 victimes de violences physiques et sexuelles au sein du ménage en 2015-2016 ; moins de 10 % portent plainte.

• 558 000 victimes de violences au sein du couple en 2015-2016 ; 15 % portent plainte.

> Plus d'informations - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 2,03 Mb