Actualités

Démarche Grand chantier Lyon-Turin

 
 
Démarche Grand chantier Lyon-Turin

Comité des financeurs du 3 juillet présidé par Louis Laugier, préfet de la Savoie

La démarche Grand Chantier vise à accompagner le chantier exceptionnel de la future liaison ferroviaire Lyon-Turin, avant, pendant et après les travaux, et à réussir son intégration territoriale.

Le comité des financeurs de la démarche en est l’organe de gouvernance. Participaient également à ce comité du 3 juillet 2020 : Émilie Bonnivard représentant le conseil régional Auvergne-Rhône-Alpes, Michel Bouvard représentant le conseil départemental de la Savoie, Yves Durbet, Président du Syndicat du Pays de Maurienne et Alain Chabert, directeur général adjoint France de TELT (Tunnel Euralpin Lyon-Turin).

Ce comité qui pilote la mise en œuvre du Contrat de territoire Maurienne (CPER 2015-2020), a été l’occasion d’examiner les actions en cours en faveur du territoire, notamment :

  • le lancement de nouvelles opérations portées par les collectivités et cofinancées au titre de 2020 : il s’agit de plusieurs dossiers liés à la revitalisation des centres bourgs et à l’amélioration du cadre de vie en Maurienne, avec un bénéfice attendu pour les habitants, pour les touristes et pour les salariés du Lyon-Turin ;
  • le lancement d’une démarche de promotion et de valorisation du territoire, portée par le Syndicat du Pays de Maurienne, bénéficiant d’un large appui financier ;
  • la poursuite de la démarche de redynamisation de Modane/Fourneaux, avecl’obtention d’un accompagnement financier pour son animation et son ingénierie, couplée à l’aménagement du Pôle d’échange multimodal de Modane, avec la poursuite des études opérationnelles.

Ainsi, depuis 2016, plus de 27 M€ d’actions ont été lancées au travers du Contrat de territoire Maurienne avec une mobilisation du Fonds d’accompagnement et de soutien territorial (FAST) à hauteur de plus de 3 millions d’euros. Ce fonds a été mis en place par l’État de manière spécifique dans le cadre du Lyon-Turin.

Un point a également été fait sur les emplois présents et à venir. Les chantiers du Lyon-Turin poursuivent leur activité en 2020 et représentent plus de 500 salariés, restant ainsi le 3ème plus important employeur de la vallée.

Enfin, le Comité des financeurs a acté l’avancement du nouveau Contrat de territoire qui devra être adopté dans le cadre du CPER 2021-2027, après qu’un bilan du premier contrat a pu être mené au premier semestre 2020 avec les partenaires locaux. Ce nouveau contrat visera à préparer au mieux l’avenir de la Maurienne au travers de deux objectifs :

  • diversifier l’économie de la vallée : l’accompagnement de dossiers structurants sera poussé au maximum. Sont déjà identifiés : l’itinéraire cyclable de fond de vallée et le centre de compétences tunnel. De nouveaux dossiers seront examinés ;
  • améliorer l’attractivité du territoire : redynamiser les centres bourgs, développer la mobilité, préserver l’environnement, autant de thématiques au cœur des priorités des collectivités mauriennaises, avec parmi elles les sujets relatifs à Saint-Jean-de-Maurienne, Saint-Michel-de-Maurienne et Modane-Fourneaux.