Actualités

Démarche Grand Chantier Lyon-Turin : Bilan du Contrat de territoire Maurienne à 3 ans

 
 
Démarche Grand Chantier Lyon-Turin : Bilan du Contrat de territoire Maurienne à 3 ans

Un comité des financeurs de la démarche Grand Chantier s'est tenu lundi 15 juillet. Il a été essentiellement consacré aux actions en faveur du territoire et au bilan de sa mise en œuvre 3 ans après sa signature.

Le comité des financeurs de la démarche, présidé par Louis Laugier, Préfet de la Savoie, en est l’organe de gouvernance. Sont également membre de ce comité qui s’est réuni ce15 juillet 2019 : Émilie Bonnivard représentant le Conseil régional Auvergne-Rhône-Alpes, Michel Bouvard représentant le Conseil départemental de la Savoie, Yves Durbet, Président du Syndicat du Pays de Maurienne et Alain Chabert, Directeur général adjoint France de TELT (Tunnel Euralpin Lyon-Turin).

Ce comité qui pilote la mise en œuvre du Contrat de territoire Maurienne (CPER 2015-2020), a été essentiellement consacré aux actions en faveur du territoire et au bilan de sa mise en œuvre 3 ans après sa signature.

Les principaux éléments du bilan sont :

  • les recrutements menés depuis 2015.

La moitié des emplois du chantier de Saint Martin-la-Porte ont pu avoir pour origine la vallée de la Maurienne, et les 2/3, la région. Pour rappel, ce chantier employait 460 personnes en 2018 et représentait le 3ème employeur de la vallée. Des formations spécifiques ont été mises place. La facilitatrice « clauses sociales » intégrée à la Mission locale jeunes de Maurienne conduit sa mission maintenant depuis plus de deux ans.

  • les principaux dispositifs pour accompagner les chantiers actuels et à venir ont été mis en place au cours de l’année 2018 :
  • « Mon emploi Lyon-Turin » confié à Pôle Emploi ;
  • la « plateforme » d’appui au tissu économique local et régional confiée à Auvergne-Rhône-Alpes-Entreprises ;
  • l’accompagnement des bailleurs privés pour leur faciliter la mise en location ou la réhabilitation de leurs biens en faveur des salariés du Lyon-Turin ;
  • l’engagement des premiers travaux lourds de réhabilitation du parc public de l’OPAC de la Savoie, les deux premiers bâtiments réhabilités sur Saint-Jean-de-Maurienne étant inaugurés ce même jour.

Ainsi, depuis 2016, ce sont 4 M€ qui ont été engagés pour accompagner les chantiers.

  • l’accompagnement du territoire pour que ce chantier soit une chance.

Depuis 2016, date de signature du contrat, plus de 20 opérations représentant un montant total d’engagement financier de près de 19 M€ ont pu être labellisées et bénéficier de financement au titre de la démarche Grand Chantier.

Pour conduire ces opérations, un dispositif spécifique d’ingénierie a été mis à la disposition des acteurs locaux : conventions AGATE ou partenariat Caisse des Dépôts et Consignations.

Ainsi, avec plus de 23 M€ de fonds mobilisés dont 2 M€ du FAST (Fonds d’accompagnement et de Soutien territorial mis en place de manière spécifique dans le cadre de ce chantier), ce contrat de territoire Maurienne constitue un outil performant pour le financement des projets labellisés Grand Chantier. Ces résultats sont pour partie liés à l’excellence du partenariat instauré entre L’État, La Région, le Département, le Syndicat de Pays Maurienne et l’opérateur TELT. La dynamique engagée est porteuse pour l’avenir. Certaines thématiques du contrat ont d’ores et déjà largement dépassé les objectifs fixés en 2016 comme pour ce qui concerne la transition énergétique ou la redynamisation des centres bourgs.