Actualités

Sécurité routière : un escape game pour promouvoir les comportements responsables sur la route

 
 
Sécurité routière : un escape game pour promouvoir les comportements responsables sur la route

Le jeudi 12 mai, la préfecture de la Savoie a déployé pour la première fois un escape game afin de sensibiliser les collégiens de Côte Rousse et les lycéens de Louis-Armand à la sécurité routière, en partenariat avec l’association G-Addiction – Jeunesse Citoyenneté. Cette opération a eu lieu dans l’établissement Côte Rousse.

Le jeu a permis d’aborder le thème de la sécurité routière de manière moderne, ludique et participative. Entre 160 et 200 jeunes se sont mis dans la peau d’enquêteurs policiers, avec pour mission d’identifier toutes les causes de l’accident qui a coûté la vie à Thomas, un jeune homme âgé de 20 ans. Ce dernier est malheureusement décédé dans un accident de la route alors qu’il rentrait chez lui après avoir passé la soirée avec des amis.

Pour une immersion totale des participants dans le jeu, des situations réelles ont été reconstituées : lieux de l’accident, commissariat de police, soirée d’anniversaire, boîte de nuit.

Ce jeu collaboratif où il a fallu faire preuve d’esprit d’équipe et d’entraide pour trouver les causes de l’accident a été l’occasion de sensibiliser les jeunes au « bien-vivre ensemble » sur la route et de promouvoir les comportements responsables. Cette journée avait également pour objectif de rapprocher les jeunes et les policiers en proposant aux collégiens et lycéens de jouer eux-mêmes le rôle de policier.

A l’issue de l’escape game, les jeunes ont également eu un temps d’échange avec les intervenants départementaux de la sécurité routière (IDSR) de la préfecture et ceux de la police.

En 2021, 298 personnes sont blessées et 21 sont décédées dans des accidents de la route en Savoie. Les jeunes de 18 à 24 ans sont les plus touchés, ils représentent 21 % des victimes. En 2022, huit décès ont déjà été comptabilisés dans le département.

Le préfet de la Savoie, Pascal Bolot, rappelle l’importance du partage de l’espace public routier pour mieux « vivre ensemble » et garantir à chacun une route plus sûre.