Actualités

Volontariat territorial en administration

 
 
Volontariat territorial en administration

Volontariat territorial en administration (VTA)

Dans le cadre du déploiement de l'Agenda rural, le gouvernement a mis en place le volontariat territorial en administration (VTA) pour renforcer l'ingénierie dont bénéficient les territoires ruraux et offrir une expérience à de jeunes diplômés.

Ce dispositif, lancé en fin d’année 2021, est d’ores et déjà un succès, d’abord auprès des élus, satisfaits de l’arrivée des premiers volontaires sur les territoires et de leur contribution à la réalisation de leurs projets, mais également auprès des jeunes volontaires, qui profitent ainsi d’une première expérience professionnelle reconnue et valorisée au service des territoires ruraux.

En 2022, 500 nouveaux postes de VTA sont ouverts et s’adressent aux jeunes diplômés (Bac+2 minimum, en droit public ou droit des collectivités locales, gestion de projets, urbanisme, ingénierie des travaux publics ou développement territorial, par exemple) qui désirent s’orienter vers une mission d'ingénierie au service du développement d'un territoire rural.

Le contrat est un contrat de travail à durée déterminée, de type contrat de mission de 12 à 18 mois (et au moins 75% d’un temps plein), rémunéré au minimum au SMIC , l'État apportant une aide forfaitaire de 15 000 € aux structures recrutant ces jeunes.

Le volontariat territorial en administration (VTA) s’adresse principalement aux collectivités locales des territoires ruraux, qu’il s’agisse des établissements publics de coopération intercommunale (EPCI) ou des communes s’ils remplissent des critères de ruralité au sens de l’INSEEInstitut national de la statistique et des études économiques. Cette année, il est également possible pour plusieurs collectivités qui rempliraient les critères de recruter un VTA en le mutualisant, via une convention de prestations de services.

De manière générale, les VTA ont pour mission d’apporter un appui en ingénierie aux territoires ruraux. Les missions confiées aux jeunes volontaires pourront par exemple consister à :

  • la réalisation d’un projet de territoire, notamment dans le cadre de l’élaboration des contrats de relance et de transition écologique (CRTE) ;
  • le déploiement des programmes de l’Agence nationale de la cohésion des territoires (ANCT) ;
  • la réalisation d’un plan stratégique d’investissement pluriannuel ;
  • la préparation des dossiers de subvention des différents financeurs (État, Union européenne, collectivités territoriales, etc.) et l’appui aux équipes et aux élus dans le montage des projets ;
  • la réalisation d’une veille juridique et financière, notamment pour identifier les financements accessibles.

Les sous-préfets d'arrondissement et les services de la préfecture (pref-pcit@savoie.gouv.fr) sont susceptibles de répondre aux questions des collectivités et les accompagner auprès de l'ANCT dans le cadre de ce programme.

Toutes les informations complémentaires sont disponibles à l'adresse https://vat.anct.gouv.fr

VTA2