Actualités

Trois refuges animaliers soutenus par le plan France Relance

 
 
Trois refuges animaliers soutenus par le plan France Relance

Trois projets portés par des associations de protection des animaux en Savoie sont lauréats du plan France Relance, à Saint-Jean-de-Maurienne, Aix-les-Bains et Chambéry.

Dans le cadre du plan France relance, l’État apporte 1,89 millions d’euros de financements en région Auvergne-Rhône-Alpes afin d’aider les structures et associations œuvrant à l’amélioration de la prise en charge des animaux abandonnés et en fin de vie, et à la stérilisation des animaux.

La première partie de cette mesure vise les associations de protection animale détentrice d’un refuge déclaré ou souhaitant créer ou déclarer un refuge afin d’accueillir les carnivores domestiques (chiens, chats, furets) et les équidés (chevaux, ânes) en fin de vie ou abandonnés. La deuxième partie apporte une aide aux associations organisant des campagnes de stérilisations de chats (le plus souvent errants) en métropole (chiens et chats en outre-mer).

Dotée d’une enveloppe de 80 000 €, à laquelle d’est ajoutée une rallonge de 10 000 €, la Savoie a sélectionné 3 projets, portés par des associations fortement impliquées dans le domaine de la protection animale dans le département.

Le refuge Saint Jean protection animale, basé à Saint-Jean-de-Maurienne, a déposé un dossier pour effectuer la rénovation d’un local et l’achat de matériels utiles au bien-être de ses pensionnaires, et recevra une aide de 6900 € soit 100 % du budget estimé.

L’association Amis de bêtes, localisée à Aix-les-Bains, a fait une demande de subvention afin de rénover les circuits de chauffage et de plomberie, ce qui bénéficiera aux conditions de travail des bénévoles et employés comme au confort des animaux. Le montant attribué s’élèvera à 100 % du budget prévu soit 12 100€.

Le troisième dossier retenu, présenté par la Société savoisienne de protection animale, située à Chambéry, propose un projet de construction d’un local de stockage et d’extension des boxes d’hébergement pour les chiens, aménagements qui permettront tant une meilleure organisation du travail, que des possibilités d’accueil améliorées et augmentées des animaux. 71 000 € seront octroyés à cette association, ce qui représente un financement à 74 % du budget estimé.

 
 

A lire également :