Actualités

Plus de 4,6 millions d'euros attribués à six projets savoyards dans le cadre du Fonds Friches

 
 
Plus de 4,6 millions d'euros attribués à six projets savoyards dans le cadre du Fonds Friches

Dans le cadre du plan de relance, plusieurs projets savoyards de reconversion de friches sont soutenus financièrement par l’État.

La reconquête des friches constitue un enjeu majeur d'aménagement durable des territoires pour répondre aux objectifs de maîtrise de l'étalement urbain, de revitalisation urbaine et, par conséquent, de limitation de la consommation des espaces naturels, agricoles et forestiers. Les friches représentent en effet un gisement foncier dont la mobilisation et la valorisation doivent être préférées à l'artificialisation d'espaces naturels pour développer de nouveaux projets.

Dans le cadre du plan France Relance, le Gouvernement a déployé un fonds pour financer des opérations de recyclage des friches et la transformation de foncier déjà artificialisé. Au niveau national, 544 projets vont bénéficier d’une subvention au titre du « fonds friches » pour un montant total de près de 290 millions d’euros.

En Savoie, six projets de reconversion de friches, représentant 63 000 m² cumulés, sont lauréats de ce dispositif du plan de relance pour un montant total de 4 663 869 euros d’aide financière de l’État :

  • Le projet de redynamisation économique et urbaine de Modane (3 042 910 euros d’aide de l’Etat pour 14 000 m²)
  • Le projet de réhabilitation de la friche Teinturerie Blanchin TIES de Champagneux (440 000 euros d’aide de l’État pour 22 700 m²)
  • Le projet de revitalisation économique, via la filière bois, de la ZAE du centre de Saint-Béron (121 229 euros d’aide de l’État pour 6 000 m²)
  • Le projet de réhabilitation du site de l’ancienne maison de retraite de Montmélian (115 730 euros d’aide de l’État pour 500 m²)
  • Le projet de la friche du Pré La Dame à Frontenex (200 000 euros d’aide de l’État pour 11 000 m²)
  • Le projet « Cœur de Village »à Gilly-sur-Isère (744 000 euros d’aide de l’État pour 8 800 )

Au vu du succès rencontré par ce fonds et des besoins exprimés par les territoires, la quasi-totalité de cette enveloppe sera engagée dès 2021. Le Premier Ministre a annoncé le 17 mai dernier la mobilisation d’une enveloppe complémentaire de 350 millions d’euros à engager d’ici fin 2022. Un second appel à projets pour la reconversion des friches sera lancé prochainement.

 
 

A lire également :