Actualités

La cueillette de la flore de montagne réglementée

 
 
La cueillette de la flore de montagne réglementée

Un arrêté préfectoral réglemente la cueillette des espèces végétales patrimoniales et des champignons pour protéger la flore des milieux montagnards savoyards.

Génépi, Vulnéraire des Chartreux, Jonquille, Narcisse des poètes, Houx, Œillets, Gentiane, Myrtille, Champignons…

La flore des milieux montagnards est aussi diversifiée et riche que fragile et menacée.

De nombreuses espèces végétales font d’ores et déjà l’objet d’une protection réglementaire, au niveau national (Androsace des Alpes) ou régional (Silène de Suède).

La législation française protège également la flore des cœurs des parcs nationaux et des réserves naturelles. La cueillette de tous les végétaux y est interdite et à plus forte raison, leur destruction.

D’autres espèces, dites « ordinaires », sont de plus en plus menacées notamment du fait d’une cueillette excessive, telles que le génépi, ou l’arnica.

Chaque année, la destruction de stations complètes d’espèces végétales, et notamment de génépi, met en péril la préservation de ces espèces non protégées mais faisant partie du patrimoine naturel savoyard et, à plus grande échelle, alpin.

Par arrêté préfectoral signé le 14 juin 2021, la Savoie se dote d’un outil réglementaire destiné à encadrer les pratiques de la cueillette de plusieurs espèces. En maintenant dans un bon état de conservation les stations des espèces végétales particulièrement prisées par les cueilleurs, cette réglementation vise à préserver ce patrimoine et à pérenniser les pratiques raisonnées de cueillette.

> Arrêté réglementant la cueillette de la flore en montagne - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,22 Mb