Plan Vigipirate : passage en niveau "urgence attentat"

Mis à jour le 24/05/2024

À la suite de l’attentat de Moscou, un Conseil de Défense et de Sécurité nationale a été réuni le 24 mars à l’Elysée par le Président de la République. Compte tenu de la récente actualité et des menaces associées qui pèsent sur la France, il a été décidé de rehausser la posture Vigipirate au niveau "urgence attentat" sur l'ensemble du territoire à compter du dimanche 24 mars 2024.

Cette posture Vigipirate adapte le dispositif en mettant l’accent sur :

  •  la sécurité des lieux de rassemblement culturels et festifs ;
  •  la sécurité des transports et des bâtiments publics.

Présentation du plan Vigipirate

Le plan Vigipirate est un dispositif national de vigilance contre le terrorisme, qui associe tous les acteurs du pays : l’État, les collectivités territoriales, les opérateurs susceptibles de concourir à la protection et à la vigilance et les citoyens.

Il vise à développer une culture de la vigilance et de la sécurité, afin de prévenir ou déceler, le plus en amont possible, toute menace d’action terroriste, ainsi qu'assurer en permanence une protection adaptée des citoyens, du territoire et des intérêts de la France contre la menace terroriste.

Les niveaux Vigipirate

Il existe 3 niveaux matérialisés par des identifiants visibles dans l’espace public :

  • Le niveau de vigilance : correspond à la posture permanente de sécurité et à la mise en œuvre de 100 mesures toujours actives.
  • Le niveau sécurité renforcée : correspond à une menace terroriste élevée, voire très élevée. Plusieurs mesures particulières additionnelles peuvent alors être activées en complément des mesures permanentes de sécurité et selon les domaines concernés par la menace (aéroports, gares, lieux de cultes, etc.). Ce niveau de sécurité renforcée peut s’appliquer à l’ensemble du territoire national.
  • Le niveau urgence attentat : peut être mis en place à la suite immédiate d’un attentat ou si un groupe terroriste identifié et non localisé entre en action. Ce niveau est mis en place pour une durée limitée : le temps de la gestion de crise. Il permet notamment d’assurer la mobilisation exceptionnelle de moyens, mais aussi de diffuser des informations susceptibles de protéger les citoyens dans une situation de crise.

A tout moment, rester vigilant !

En savoir plus sur le plan Vigipirate : https://www.gouvernement.fr/risques/le-plan-vigipirate