Actualités

France Relance : prolongation des aides à l'embauche de travailleurs handicapés jusqu'au 31 décembre

 
 
France Relance : prolongation des aides à l'embauche de travailleurs handicapés jusqu'au 31 décembre

Dans le cadre du plan France Relance, l’État prolonge jusqu’au 31 décembre les aides à l’embauche de travailleurs handicapés. En tout, 3 dispositifs sont créés ou renforcés pour étendre le recrutement inclusif.

Ces aides peuvent représenter différents montants en fonction du dispositif plébiscité par l’employeur.

En tout, ce sont trois dispositifs qui sont renforcés ou crées dans le cadre du plan France Relance pour étendre le recrutement inclusif au sein de nos entreprises et administrations.

-Le premier dispositif est une Aide à la Mobilisation des Employeurs pour l’Embauche des Travailleurs Handicapés (AMEETH). 85 millions d’euros du plan de relance ont été consacrés à la création de cette aide. Celle-ci permet à un employeur de bénéficier de 4 000 euros sur un an pour toute embauche d’un salarié en situation de handicap et ce, sans limite d’âge, s’il s’agit d’une embauche réalisée après le 1er septembre 2020. Pour bénéficier de l’aide, une demande est à déposer en ligne sur le site de l’Agence de Services et de Paiement (ASP) jusqu’à six mois après l’embauche du salarié.

Pour tout renseignement, l’employeur peut appeler le 0 809 549 549 ou consulter le site internet dédié : https://travail-emploi.gouv.fr/emploi-et-insertion/emploi-et-handicap/ameeth .

- Le second dispositif existait déjà mais 2 milliards d’euros du plan de relance ont été consacrés à son développement. Il s’agit des contrats d’apprentissage et de professionnalisation pour tous les publics dont ceux en situation de handicap, jusqu’à 29 ans. Applicable sur les embauches en contrat d’apprentissage ou de professionnalisation entre le 1er juillet 2020 et le 31 décembre 2021, l’aide est de 5 000 euros pour un alternant de moins de 18 ans, et de 8 000 euros pour un alternant de 18 ans ou plus. Pour bénéficier de l’aide , il est nécessaire de déposer un contrat d’apprentissage ou de professionnalisation auprès de l’opérateur de compétences (OPCO) , et elle se déclenchera automatiquement.

- Le troisième dispositif, déjà existant lui aussi mais également renforcé, est l’emploi accompagné. 15 millions d’euros du plan de relance ont été consacrés au déploiement de plate-formes emploi accompagné. Des « job coachs » sont mis à la disposition de l’employeur pour accompagner et sécuriser son recrutement. Ces coachs feront le lien entre l’employeur, le collectif de travail et le collaborateur en situation de handicap afin de mieux faire comprendre les conséquences de l’handicap et d’adapter en fonction l’environnement et les conditions de travail. Pour bénéficier d’un tel accompagnement, vous devez contacter le service public de l’emploi (pôle emploi ou cap emploi) du département.

Pour davantage de renseignements, l’employeur peut consulter le site dédié: https://travail-emploi.gouv.fr/emploi-et-insertion/emploi-et-handicap/emploi-accompagne .

Les conditions d’éligibilité et les détails sur le cumul d’aides sont disponibles sur la maquette « France Relance pour le recrutement inclusif », ou en appelant le 0 809 549 549 pour les aides du plan France Relance ou le 0 800 11 10 09 pour les aides de l’Agefiph.

 
 

A lire également :