Radars de franchissement de feux rouges

 
 
Radars de franchissement de feux rouges

Après une phase d’expérimentation réalisée entre 2005 et 2006 le comité interministériel du 13 févier 2008 a décidé la mise en place de systèmes permettant de constater les infractions aux feux rouges.

Le radar feu rouge

Deux photos sont prises, une première si un véhicule franchit la ligne d’effet des feux, une seconde si le véhicule poursuit sa route au-delà du feu. Il s’agit d’un outil indispensable pour mieux protéger les usagers vulnérables aux carrefours.

Le flash se déclenche dès qu’un véhicule franchit la ligne d’effet des feux matérialisée en traits pointillés sur la chaussée. Le code de la route impose l’arrêt en amont de cette ligne. S’arrêter à cheval sur cette ligne ou la dépasser constitue déjà une infraction.

Si le véhicule dépasse la ligne d’effet des feux mais s’arrête au pied du feu tricolore avant le carrefour, l’appareil photo se déclenche mais aucun avis de contravention ne sera envoyé.

En Savoie 3 radars feu rouge sont installés actuellement


Le radar de passage à niveau

Le dispositif de contrôle est sensiblement le même que celui du franchissement de feu rouge. La différence essentielle vient de la signalisation rouge clignotante au niveau d’un passage à niveau équipé. Un deuxième feu fonctionne donc en alternance, afin que chaque cliché d’infraction puisse mettre en évidence le signal allumé.

Les usagers qui franchissent le passage à niveau après le délai de sécurité sont alors flashés :

  • une première fois au début du franchissement de la ligne,
  • une seconde fois lorsqu’ils ont poursuivi leur course sur le passage à niveau, que ce soit sur leur voie (passage direct) ou sur la voie adjacente (passage en contournement des barrières).

En Savoie 2 radars de passage à niveau sont installés actuellement