Chantier du Lyon-Turin : comité Maurienne

 
 
Chantier du Lyon-Turin : comité Maurienne

Le Comité Maurienne du Lyon-Turin réunit périodiquement les principaux élus de la Maurienne concernés par le chantier du Lyon-Turin et les services des principales administrations ou institutions.

La poursuite des chantiers :

La section transfrontalière a connu des avancées conséquentes en 2020, poursuivant de nombreux chantiers malgré la crise sanitaire rencontrée : la barre des 10 km du creusement du tunnel de base a été franchie. Sur le chantier de Saint-Martin-la-Porte (SMP4), le démontage du tunnelier est terminé et le creusement en méthode traditionnelle se poursuit. A Saint-Julien-Montdenis, la première partie de la tranchée couverte est achevée et l’A43 a été repositionnée sur son tracé initial. De l’autre côté de l’Arc, les travaux de consolidation des digues se poursuivent. La plateforme est  prête à accueillir les équipements ferroviaires dans le cadre des travaux de l’interconnexion ferroviaire menés par SNCFSociété nationale des chemins de fer français Réseau pour le compte de TELT sur le bassin de Saint-Jean-de-Maurienne.
De nouveaux sites de chantier ont été activés avec le démarrage du chantier conséquent des puits de ventilation du tunnel de base à Avrieux, dont l’activité sera pluri-annuelle.
L’Observatoire du chantier a illustré l’activité à fin septembre 2020 avec un total de 570 salariés cumulés sur l’ensemble des chantiers. Des zooms ont été réalisés sur de nombreux indicateurs observés continuellement.
TELT a profité du comité pour présenter les futurs marchés de creusement qui seront attribués au cours du 1er semestre 2021 pour les trois lots de construction du tunnel de base côté France. L’accélération massive de l’activité des chantiers du Lyon-Turin va progressivement intervenir en Maurienne dans les mois à venir.
Le comité a été l’occasion de partager, entre les collectivités de Maurienne et les partenaires, TELT, SPM, Département, Région et État, les actualités de l’accompagnement prévu au titre de la démarche Grand Chantier.

L’accompagnement du chantier et son intégration dans le territoire :

Mon Emploi Lyon Turin (MELT) poursuit ses actions d’aide au recrutement des salariés, relation avec les groupements d’entreprises du chantier, mise en place de formations dédiées, recours à l’emploi local, renfort du retour à l’emploi par l’application de clauses sociales. Elles se sont démultipliées à l’occasion du démarrage des puits de ventilation.

Appui Lyon-Turin Entreprises (ALTE) voit son accompagnement au profit des entreprises locales et régionales s’amplifier : mise en place d’une plateforme numérique, mise en relation entre personnels formés (actions MELT) et employeurs (grand chantier et mauriennais). Informations et conseils aux entreprises, aide pour recruter et monter en compétence, vigilance pour conserver les équilibres actuels en contexte de montée en puissance, sont en place.

S’agissant de l’accueil des salariés, 2020 a vu l’arrivée d’un opérateur dédié à cette mission, pour un poste hébergé par Auvergne-Rhône-Alpes Entreprises, au service des marchés de travaux de TELT et des autres employeurs de la vallée. Les salariés et employeurs s’adressent à cette ressource et des outils concrets se mettent en place.

Concernant l’hébergement, un point d’avancement a été fait sur les opérations de rénovation menées par l’OPAC sur les logements existants (Saint-Jean-de-Maurienne, Saint-Michel-de-Maurienne et Modane-Fourneaux). L’engagement de travaux par des propriétaires privés visant à rénover des biens vacants a été au cœur des attentions, l’ambition de travailler encore sur la communication autour des dispositifs et sur leurs critères d’éligibilité étant largement partagée.

L’accompagnement de la Maurienne et de son projet de territoire :

La démarche grand chantier soutient aussi les projets territoriaux, selon les axes définis au contrat de territoire Maurienne. Le comité a été l’occasion de présenter une vue globale sur l’ensemble des opérations de travaux accompagnées depuis 2016, terminées ou engagées à ce jour, portant leur total à plus de 23 M€.

L’avancement de projets d’ingénierie structurants a aussi été partagé, avec un point d’avancement sur le centre de compétence tunnels, l’itinéraire cyclable de fond de vallée, la revitalisation des centres-bourgs intéressant notamment Val d’Arc, Saint-Jean-de-Maurienne, Saint-Michel-de-Maurienne et Modane-Fourneaux.

Le nouveau contrat de territoire grand chantier Lyon-Turin pour la période à venir :

Le comité Maurienne a enfin consacré une partie de sa séance sur le travail en cours d'écriture du nouveau contrat qui couvrira la période 2021-2027. Les partenaires de la DGC ont associé étroitement les élus de la Maurienne et autres acteurs du territoire, par le biais de 2 séminaires en septembre et en octobre 2020, et des premiers retours sur ces séminaires ont été partagés.