France Relance : 6 nouvelles entreprises industrielles savoyardes soutenues

 
 
France Relance : 6 nouvelles entreprises industrielles savoyardes soutenues

Dans le cadre du déploiement de « France relance », six nouvelles entreprises savoyardes sont lauréates d’appels à projets nationaux consacrés à l’industrie.

Avec les premiers lauréats de la fin de l’année 2020, cela représente un peu plus de 10 millions d’euros attribués par l’État au profit des projets industriels portés par les entreprises savoyardes.

  • L’appel à projet « Résilience » consacré à la relocalisation des projets dans des secteurs critiques

Après l’entreprise Trimet en novembre, l’entreprise Zadient, située à Sainte Hélène du Lac, figure parmi les 34 nouveaux lauréats de l’appel à projets « Résilience ».

La société Zadient est une start-up du secteur de l’électronique dont le projet porte sur la création d’un outil industriel de pointe et très innovant permettant de fabriquer des wafers de carbure de silicium sur le territoire européen. Le carbure de silicium fait partie des matériaux clés pour l’électronique de puissance et ses applications (véhicules électriques, télécommunications, industrie du futur…). La production est actuellement largement dominée par les États-Unis, aucune production n’existant en France et très peu en Europe.

Ce projet permettra de renforcer la résilience industrielle du territoire avec la création de 50 emplois directs et la réindustrialisation d’une usine inutilisée proche de Chambéry.

A terme, ce projet pourrait permettre à l’entreprise la création de 1 000 emplois directs sur son site de production.

  • Les fonds de modernisation et de diversification des filières automobile et aéronautique

Dans le cadre du déploiement de « France relance » et des fonds de modernisation et de diversification des filières automobile et aéronautique, 205 nouveaux lauréats ont été annoncés le 16 février par Bruno LE MAIRE, ministre de l’économie, des finances et de la relance, et Agnès PANNIER-RUNACHER, ministre déléguée chargée de l’industrie.

Ces fonds visent à soutenir les filières automobile et aéronautique, piliers de l’industrie française, particulièrement impactées par la crise sanitaire compte tenu de la forte baisse du marché automobile en Europe et du coup d’arrêt massif porté au transport aérien.

Ces 205 nouveaux projets totalisent 443 millions d’euros d’investissements productifs, dont 174 millions d’euros de soutien de l’État.

En Savoie, quatre entreprises sont lauréates

- Mithieux pour la filière automobile

- Timet Savoie, Techci Rhône-Alpes et Ugitech pour la filière aéronautique

- Située à Chambéry, Mithieux est une PMEPetites et moyennes entreprises qui applique et développe des solutions pour la protection anti-corrosion des composants mécaniques métalliques.

Le projet soutenu dans le cadre de France Relance consiste à moderniser trois lignes de traitement de surface anti-corrosion à destination de l’industrie automobile. L’objectif est d’augmenter les capacités de production pour améliorer la réactivité globale.

Ce projet permettra également de préserver localement les productions des équipementiers et d’en relocaliser certaines, actuellement réalisées à l’étranger.

- Située à Ugine, l’entreprise Timet Savoie conçoit et fabrique des semi produits en Titane pour l’aéroautique.

Dans le cadre du projet soutenu par France Relance, un tour à commande numérique intégrant un contrôle tridimensionnel remplacera les tours conventionnels à centrage manuel. Un poste de contrôle automatique par courant de Foucault sur produit juste usiné remplacera également le contrôle humain de produit décapé chimiquement après usinage.

Cette rupture technologique permettra de gagner en sécurité, productivité, prix de revient et part de marché et entraînera une montée en compétence du personnel.

- Installée à Saint Genix sur Guiers, l’entreprise Techci Rhône-Alpes est spécialisée dans la fabrication de circuits imprimés à forte valeur ajoutée, principalement pour l’aéronautique et la défense.

Le projet vise à transformer la transitique du flux de production, au travers de la mise en place d’automatismes, de robots de chargement et de déchargement multiaxes et de chariots de convoyage.

Il permettra de réduire les manipulations et diminuer les tâches manuelles répétitives.

- Premier employeur de Savoie, l’entreprise Ugitech, localisée à Ugine, est un acteur européen de la fabrication des produits longs en aciers inoxydables.

Le projet consiste à renforcer les capacités de refusion de l’entreprise pour obtenir des aciers de très haute pureté et ainsi rendre plus compétitive la filière européenne. Il contribuera également à la relocalisation française d’une partie de l’activité.

  • Le fond d’accélération aux investissements industriels dans les territoires.

Après les entreprises Alphi, EuroControle et Di Sante en décembre, un soutien financier est accordé au projet de création d’un plateau technique de formation professionnelle inter-entreprises, porté par l’Union des industries et métiers de la métallurgie de la Savoie (UIMM) et l’association de développement et d’organisation des services à l’industrie (ADOSIS).

Ce centre de formation permettra de faire monter en compétences les salariés des secteurs industriels et de former des demandeurs d’emploi sur des métiers en tension et sur des basins d’emplois isolés, notamment les vallées de la Maurienne et de la Tarentaise.

Les services de l’État en Savoie poursuivent leur travail d’accompagnement des entreprises dans le cadre du plan « France relance » qui dédie près de 35 milliards d’euros à l’industrie. De nouveaux appels à projets nationaux sont en cours ou seront lancés d’ici à 2022.