Actualités

La sécheresse en Savoie

 
 
La sécheresse en Savoie

En dépit des précipitations de ces dernières semaines, la situation des milieux aquatiques et des ressources utilisées pour la production d’eau potable reste particulièrement préoccupante dans le département. Les prévisions météorologiques ne laissent pas augurer d’amélioration significative à court terme. En conséquence, les mesures de restriction des usages de l’eau sont maintenues dans l’ensemble du département.

Tous les usagers, particuliers, collectivités et professionnels sont appelés à maintenir leur effort d'économie d'eau, en continuant d'appliquer les mesures de restriction.

Compte-tenu d’une dégradation importante de la situation des milieux aquatiques entre fin juillet et début août 2022 du fait du manque de précipitations constaté depuis 1 an et des températures élevées, la sécheresse a atteint un niveau inédit depuis 2003, voire depuis 1976 par endroit, dans le département.

Les pluies orageuses des dernières semaines ont été localisées et n’ont pas permis une réhydratation des sols, ni une réalimentation durable des nappes, des sources et des cours d’eau. Elles ont surtout entraîné une amélioration visuelle (pelouses reverdies), qui masque le niveau de dégradation persistant de la plupart des ressources en eau, lié au déficit de précipitations constaté depuis un an (il manque l’équivalent de 3 mois de pluie, soit 300 mm).

Ainsi, sur l’ouest du département, les débits de la plupart des cours d’eau restent très bas pour la saison, notamment pour les plus petits d’entre eux (Albanne, Tillet). Dans les Bauges et en Chartreuse, les précipitations de ces dernières semaines n’ont pas permis de remettre en eau les portions des cours d’eau asséchées depuis la mi-juillet.La situation de la faune aquatique reste donc extrêmement précaire. Les ressources en eaux souterraines, notamment celles servant à la production d’eau potable, présentent également des niveaux très inférieurs à la normale. Compte-tenu des prévisions météorologiques, une poursuite de la baisse de ces niveaux n’est pas à exclure, ce qui pourrait aboutir à des tensions sur les réseaux de distribution d’eau potable.

Sur l’est du département, en montagne, des précipitations plus faibles ont été enregistrées en août par rapport au reste du département, conduisant à une aggravation de la situation de sécheresse sur ces territoires. L’état des torrents et sources ne dépendant pas de la fonte des glaciers est particulièrement dégradé. De nombreuses petites ressources sont taries, ce qui entraîne des difficultés d’approvisionnement pour certains alpages et refuges. En outre, l’arrivée de l’automne est une source de préoccupation majeure sur ce secteur : la baisse des températures va entraîner l’arrêt des phénomènes de fonte des glaciers, et donc provoquer des baisses de débit des torrents et des sources qui en dépendent.

Par conséquent, le maintien des mesures de limitation des usages de l’eau est nécessaire. Tous les usagers, particuliers, collectivités et professionnels sont appelés à maintenir leur effort d’économie d’eau, en continuant d’appliquer les mesures de restriction.

Par conséquent :

Par arrêté préfectoral, les bassins versants du lac du Bourget – Albanais, du Chéran et du Flon – Aiguebelette sont maintenus en « crise » sécheresse.

Seuls les usages prioritaires y sont désormais autorisés :

  • l’alimentation en eau potable ;
  • l’abreuvement du bétail ;
  • l’arrosage des jeunes plants en maraîchage et arboriculture, sous conditions ;
  • les usages en lien direct avec la santé, la salubrité publique, la sécurité civile et les interventions du service départemental d’incendie et de secours.

Les territoires du Beaufortain – Val d’Arly, du Guiers – Chartreuse ainsi que la Combe de Savoie, sont en « alerte renforcée ». Les mesures de restriction en vigueur sont notamment :

  • l’interdiction des prélèvements directs dans les cours d’eau ou dans les ressources souterraines (nappes, sources) pour des usages domestiques ;
  • l’interdiction de l’arrosage des pelouses, des jardins potagers et des espaces verts ;
  • l’interdiction de lavage des véhicules, hors station de lavage, de vidange et remplissage des piscines privées, de fonctionnement des fontaines en circuit ouvert et de lavage des voiries (hors impératif sanitaire) ;
  • l’interdiction de lavage des voiries sauf impératif sanitaire et à l’exclusion des balayeuses laveuses automatiques ;
  • l’interdiction de nettoyage des façades, toitures, trottoirs et autres surfaces imperméabilisées sauf si réalisé par des professionnels ou des collectivités pour raisons sanitaires ou de sécurité ;
  • l’interdiction de l’arrosage des stades et espaces sportifs, dont les golfs, entre 8 h et 20 h ;
  • l’interdiction de l’irrigation agricole, entre 9 h et 20 h ;
  • l’interdiction de remplissage des retenues collinaires et de substitution.

La Tarentaise et la Maurienne sont maintenues en « alerte ». Les mesures de restriction en vigueur sont notamment :

  • l’interdiction des prélèvements directs dans les cours d’eau ou dans les ressources souterraines (nappes, sources) pour des usages domestiques ;
  • l’interdiction de lavage des véhicules, hors station de lavage, de vidange et remplissage complets des piscines privées, de fonctionnement des fontaines en circuit ouvert et de lavage des voiries, hors impératif sanitaire.
  • l’interdiction de lavage des voiries sauf impératif sanitaire et à l’exclusion des balayeuses laveuses automatiques ;
  • l’interdiction de nettoyage des façades, toitures, trottoirs et autres surfaces imperméabilisées sauf si réalisé par des professionnels ou des collectivités pour raisons sanitaires ou de sécurité ;
  • l’interdiction de l’arrosage des pelouses, des jardins potagers, des espaces verts, des stades et espaces sportifs, dont les golfs, entre 8 h et 20 h. L’irrigation agricole est quant à elle interdite entre 11 h et 18 h.

Le détail des mesures figurent dans l’arrêté préfectoral n°2022-0993 correspondant :

> Arrêté préfectoral portant limitation des usages de l'eau en Savoie - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,63 Mb

Les dispositions de l’arrêté préfectoral portant limitation des usages de l’eau sont valables au plus tard jusqu’au 15 octobre 2022.

 

Limitation des usages de l'eau en Savoie - Sécheresse

Le préfet de la Savoie appelle les usagers à maintenir une utilisation économe de l’eau, en continuant d’appliquer les mesures de restriction. Il rappelle également que la préservation de la ressource en eau est l’affaire de tous.

Une foire aux questions est disponible sur la page sécheresse du site Internet :

https://www.savoie.gouv.fr/Politiques-publiques/Paysages-environnement-risques-naturels-et-technologiques/Environnement/Eau-foret-biodiversite/Gestion-de-la-secheresse