Bouger sur prescription

 

Bouger sur prescription

  • « 30 minutes d'activité physique par jour : c'est bon pour votre santé et votre bien-être » ;
  • « Bouger sur prescription » est le programme savoyard de remise en activité physique proposé à tous les inactifs éloignés de la pratique, et plus particulièrement aux séniors, handicapés, personnes en surpoids ou atteintes d’une affection de longue durée.

ORGANISATION GÉNÉRALE

Le programme est développé sur le territoire savoyard depuis 2014. Il a pour objectif de favoriser la pratique d’activités physiques et sportives régulière du public sédentaire, ainsi que des publics ayant des besoins spécifiques.

Les objectifs :
  • Favoriser la pratique régulière d’une activité physique, raisonnée et raisonnable par tous les inactifs ;
  • Encourager les professionnels de santé à recourir aux activités physiques ou sportives (APS) et à la mobilité douce comme thérapeutique non médicamenteuse ;
  • Déployer une offre adaptée d’activités physiques ou sportives et de mobilité douce.
Les publics visés :
  • Les inactifs évalués par le questionnaire dérivé de Ricci et Gagnon (score < 18)
  • Les seniors, personnes en situation de handicap (physique, auditif, visuel, mental), malades chroniques ou en affection de longue durée, personnes en situation de précarité (Instruction interministérielle de 24 décembre 2012).
  • Les professionnels et établissements de santé, pour prescrire la pratique d’une activité
  • Les enseignants d’activités physiques adaptées, pour conseiller et orienter les patients
  • Les associations sportives, éducateurs sportifs et établissements d’activités physiques ou sportives, pour accueillir les patients.
Les acteurs du programme :
  • Les professionnels et établissements de santé, pour prescrire la pratique d’une activité
  • Les enseignants d’activités physiques adaptées, pour conseiller et orienter les patients
  • Les associations sportives, éducateurs sportifs et établissements d’activités physiques ou sportives, pour accueillir les patients.
Les porteurs et animateurs du programme :

Trois associations sont liées par une convention pour coordonner et travailler ensemble :

  • Le CDOS – Comité départemental olympique et sportif - de la Savoie,
  • La MRSS – Maison des réseaux de santé de Savoie,
  • l’AEM - Agence Eco-Mobilité.
Les partenaires du programme :
  • la DDCSPP  – Direction départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations, service jeunesse et sports.
  • l’ARS  – Agence régionale de santé, délégation territoriale de la Savoie ;
  • la CPAM – Caisse primaire d’assurance maladie, direction de la Savoie;
  • la Région Auvergne Rhône-Alpes.
Les enjeux du programme :
  • Un enjeu de santé publique : Les effets bénéfiques de l’activité physique et sportive (APS) sur la santé sont connus et confirmés par un grand nombre de publications scientifiques. La pratique régulière améliore le bien-être physique et moral, contribue à une meilleure intégration sociale, permet de maintenir une bonne qualité de vie. Toutes les catégories de population peuvent en tirer des bénéfices. 30 minutes d’activité physique quotidienne réduisent de 30 à 50 % les risques de pathologies cardio-vasculaires, de diabète type II, de cancers du sein et du colon, de dépression (OMS, 2011) ;
  • Un enjeu économique : un actif physique fait économiser chaque année de 850 à 1.000 € aux comptes sociaux (INSEE , 2011). Le potentiel d’économie en France serait donc de l’ordre de 10 Md€ par an ;
  • Un enjeu de développement durable : sur l’agglomération de CHAMBERY, 75 % des déplacements font moins de 5 km et 80 % des déplacements de 2 à 5 km se font en voiture. Se déplacer à pied ou à vélo réduit donc l’impact sur l’environnement.
Lien utile :