Zones humides

 
Marais - Crédit photo CEN73

Crédit photo CEN73

L'expression de zone humide couvre une grande diversité de milieux où la terre et l’eau se mêlent. De façon générale, une zone humide est un espace où l’eau est le principal facteur qui contrôle le milieu naturel et la vie animale et végétale associée.

Suivant l’article L.211-1 du code de l’environnement « on entend par zone humide les terrains, exploités ou non, habituellement inondés ou gorgés d’eau douce, salée ou saumâtre de façon permanente ou temporaire ; la végétation, quand elle existe, y est dominée par des plantes hygrophiles pendant au moins une partie de l’année ».

Pourquoi préserver les zones humides ?

Depuis le début du XXème siècle, 67 % des surfaces de zones humides ont disparu. Actuellement, malgré un ralentissement de leur régression, les zones humides sont parmi les milieux les plus dégradés et les plus menacés. Les zones humides jouent un rôle important de par les fonctions et les services qu’elles rendent à notre société. Il est donc important de préserver ces espaces menacés.

Les zones humides sont des « infrastructures naturelles » qui répondent aux grands enjeux de notre société actuelle et future notamment pour la protection de la ressource en eau et de la diversité biologique, dans un contexte de changement climatique.

Pour en savoir plus, téléchargez :

> Les multiples fonctions des zones humides - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,50 Mb

Le 3e plan national d’action en faveur des milieux humides 2014-2018   (publié sur le site du MEEM)

Nous vous conseillons également de visionner un film de l'Agence de l'eau très pédagogique sur les zones humides :

Zones humides, zones utiles : agissons

A lire dans cette rubrique