État de la sécheresse en Savoie

 
 
État de la sécheresse en Savoie

Passage en vigilance

Sur certains secteurs du département, les niveaux des eaux superficielles et souterraines sont bas pour la période. En conséquence, l’ensemble de la Savoie est placé dès aujourd’hui en vigilance sécheresse.

Le passage en vigilance entraîne la mise en place d’un suivi resserré, incluant la remontée de données par les collectivités, qui est essentiel pour caractériser plus finement l’évolution de l’état de la ressource en eau sur le département. Le comité de suivi de la ressource en eau et des étiages se réunira régulièrement pour anticiper l’évolution de la situation de sécheresse en fonction des données de suivi et des conditions climatiques du printemps et de l’été à venir.

Après un automne 2018 extrêmement sec, les épisodes pluvieux sont devenus nombreux à partir de la fin novembre et le cumul de précipitations a même été très important en décembre sur tout le département. Le bilan est en revanche plus contrasté sur les mois de janvier à avril. Sur l’ouest du département, la pluviométrie a été légèrement déficitaire par rapport à la normale, surtout en plaine. Sur les secteurs de montagne, malgré des précipitations importantes par endroit, on peut conclure là aussi que les cumuls de précipitations ont été globalement inférieurs aux normales, sauf en Haute Maurienne.

Pour autant, la situation de la ressource en eau superficielle est encore peu préoccupante mais un suivi rapproché apparaît nécessaire pour mieux anticiper l’évolution des débits pendant la période de fonte, surtout pour le secteur des Bauges et du Beaufortain.

Concernant les eaux souterraines, l’impact de la sécheresse de 2018 se fait encore sentir sur la nappe des alluvions de l’Isère car, malgré une recharge hivernale assez satisfaisante, les niveaux s’avèrent bas pour la saison. La nappe de Chambéry présente quant à elle des niveaux satisfaisants pour le moment.

Même si le niveau de vigilance n’impose pas de mesures particulières aux citoyens, le préfet de la Savoie appelle d’ores et déjà chacun à une utilisation parcimonieuse de l’eau et incite aux économies d’eau.

Pour rappel, il existe quatre situations de gestion type : vigilance, alerte, alerte renforcée et crise, par référence à une situation dite normale. Le passage d’une situation de gestion à une autre est basée sur l’observation d’un réseau d’indicateurs (hydrologie des cours d’eau, nappes souterraines, sources, données météorologiques). Ensuite, des mesures spécifiques adaptées à la situation de gestion type sont déclenchées.

> 1_pdfsam_Arrêté_vigilance_sécheresse - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,45 Mb